Quelques conseils pour devenir expert en lecture de pensée

lecture de pensée

Considéré comme un parfait illusionniste, le mentaliste semble souvent avoir des pouvoirs surnaturels lui permettant de lire dans les pensées ou de connaitre des détails personnels sur son interlocuteur. En réalité, cet artiste est le plus souvent un génie du décodage des comportements. Grâce à ses capacités d’observation, il devient capable de faire certaines déductions à caractère individuel sur la personne en face. Si vous souhaitez travailler votre technique pour devenir un expert dans cette discipline, voici quelques conseils à connaitre.

Apprendre à lire les comportements et à faire des déductions

L’une des premières choses qu’un magicien mentaliste devra travailler sera ses facultés à faire des estimations rapides et éclairées. Pensez donc à vous exercer à observer les gens puis à déduire certaines informations sur leur personne : la main de votre interlocuteur est-elle douce ou calleuse ? Sa musculature est-elle ferme ou non ? Ses habits sont-ils discrets ou plutôt voyants ? En vous concentrant sur ces éléments, vous pourrez déjà en apprendre davantage sur une personne. Par exemple, une légère marque circulaire sur l’annulaire gauche indiquerait peut-être que votre interlocuteur est divorcé ou veuf. Pour vous exercer, commencez par vous analyser et établissez votre profil.

Afin d’apprendre à être magicien mentaliste, vous devez également apprendre à détecter les indices physiques révélateurs chez l’individu en face. Le travail d’un mentaliste se porte parfois à la stimulation des souvenirs d’une personne. En principe, même si elle ne se rappelle pas de certaines informations, son cerveau lui se souvient de tout et envoie certains signes lorsque vous touchez la corde sensible :

  • Dilatation des pupilles associée à un sentiment positif et la contraction à une émotion négative
  • Direction du regard, respiration, rythme cardiaque, éventuelle sudation…

Afin de connaitre les significations de ces indices, observez-vous devant un miroir. Pensez par exemple à une question « pourquoi j’aime aller au bord de la mer ? » puis constatez la direction de vos yeux. En règle générale, les questions demandant une réponse visuelle font regarder vers le haut, les réponses sensorielles induisent un regard fixe tandis que les souvenirs tactiles font regarder vers le bas.

Apprendre à détecter les mensonges

Pour débusquer un mensonge, vous devez traiter les indices révélateurs du corps. Tout comme un détecteur de mensonges, il faudra évaluer la tension sanguine, le pouls et la transpiration de la personne. Plus ces indicateurs sont importants et plus les chances que l’interlocuteur mente sont élevées. Vous pouvez également remarquer certains comportements comme le fait d’éviter votre regard, se tourner les pouces ou adopter un langage corporel incohérent.

En tout cas, il est important de se concentrer sur les infimes détails. D’ailleurs, la plupart du temps, ces indications ne sont perceptibles que quelques secondes, puisqu’elles sont dissimulées délibérément par l’interlocuteur. Restez donc attentif à l’ensemble de son corps : déglutit-elle beaucoup ? Se touche-t-elle le nez ou la bouche constamment ? Que fait-elle avec ses mains ? Où se dirigent ses pieds ? Dans quelle posture se tient-elle par rapport à vous ?

Pour soutirer quelques renseignements tout en convainquant la personne en face, vous pouvez aussi poser des questions révélatrices. Vous pouvez commencer par parler de faits plutôt vagues puis continuer avec des questions basiques comme « vous êtes très proche de cette personne, n’est-ce pas ? ». En principe, cette interrogation vague fonctionne toujours et pourtant la personne aura l’impression que vous avez lu ces informations dans ses pensées. Elle sera donc plus tentée de vous fournir les renseignements et indices recherchés.

Apprendre à convaincre les autres

Afin de gagner la confiance de votre interlocuteur et faire des tours de magie réussis, vous devez d’abord connaitre le comportement normal de la personne face à une situation donnée. Sachez par exemple qu’un séducteur peut devenir plus tactile lorsqu’il est à l’aise alors que pour un timide, de tels agissements s’apparentent à une violation de l’espace personnel. Ainsi, avant d’aborder une personne, il vaut mieux la comprendre. D’ailleurs, cela permet de rendre vos déductions plus efficaces.

Selon les spécialistes, plus de 90 % de l’art d’influencer les autres provient de votre assurance. Avec de la confiance en soi, il devient plus simple d’être crédible et surtout, vos interlocuteurs ne penseront même pas à remettre en question vos propos. En effet, il faut noter que les gens s’adressent aux mentalistes pour être convaincus et non pour connaitre des informations logiques. En réalité, vous progresserez plus rapidement en considérant que c’est la manière de dire les choses qui importe, et non ce que vous dites.

Quelques conseils pour améliorer son mentalisme

Afin d’être en mesure de lire dans les pensées des autres, vous devez systématiquement être plus attentif. Tout d’abord, cela permet d’améliorer votre mémoire, d’entendre ce que les gens expriment réellement, mais aussi de vous entrainer à lire entre les lignes. En étant plus à l’écoute, vous pouvez réaliser des rapprochements avec efficacité et surtout répondre aux attentes de votre interlocuteur. Par exemple, si un proche vous dit qu’il a durement travaillé aujourd’hui, cela peut signifier qu’il souhaite obtenir des encouragements ou être motivé.

 Comme un magicien, un mentaliste devra avant tout distraire l’individu en face c’est pourquoi avoir le sourire et rester détendu à tout moment reste essentiel. Restez vous-même et agissez au naturel puisque l’idée consiste à vous amuser tout en divertissant les autres. En effet, une attitude positive et confiante s’avère toujours plus convaincante, surtout si votre interlocuteur entrevoit votre sincérité.

Enfin, il est conseillé de faire quelques pratiques avec des amis ou des connaissances pour progresser rapidement. En tout cas, n’hésitez pas à solliciter les conseils d’un magicien à Reims pour vous aider à améliorer votre talent.

Conseils pour choisir le bon standiste pour votre salon
5 idées d’activités pour un EVJF inoubliable à Montpellier !